Programme de "En Marche", le mouvement de Emmanuel Macroon
Macron 2017 - En Marche
Le programme de notre PROJEEET

Son programme


404 - NOT FOUND
Désolé, nous n'avons pas trouvé SON PROJEEEET

Message à l'attention des carencés en second degré :

Ce site est un pastiche (bien que regroupant des informations vérifiables).
En vrai, le mouvement En Marche! dispose d'un programme fourni et ambitieux


Pour Emmanuel Macron, un programme, c'est un peu has-been.
Comme les élections en fait.

Un programme, c'est clivant, alors que les grands discours, c'est tellement exaltant. Quand on ne fait pas de promesses, on risque moins de les trahir.

La vision de Macron, c'est surtout une démocratie directe, où les citoyens pourraient librement décider de la couleur des lampadaires, mais où ils céderaient l'intégralité de leur pouvoir politique, en carte blanche et sans recours possible à une élite hors sol ... un peu comme aujourd'hui quoi.

Son bilan


Avant d'être candidat à la présidentielle, Macron est avant tout l'inspirateur et maître d'oeuvre du programme économique de Hollande, le président de plus détesté de la 5e république (4% de popularité)

Ses soutiens


C'est tout le gratin de la dissidence anti-système qui soutient Emmanuel Macron.
Ils incarnent tous discrètement le renouveau politique.
A l'instar de Macron, ils sont également ni-de-droite-ni-de-gauche.

Ses citations


Macron n'est pas vraiment un manuel dans l'âme; plutôt un intellectuel. Florilège de ses plus belles punchlines :

« Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »

« Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »

« Bien souvent, la vie d'un entrepreneur est bien plus dure que celle d'un salarié, il ne faut pas l'oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »

« Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »

« Le libéralisme est une valeur de gauche »

« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d'accord. »

« Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d'extrême-droite. »

« Je n'aime pas ce terme de modèle social. »

« Vous n'allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler. »

Ses affaires


C'est une chance pour Emmanuel Macron, d'avoir la plupart des médias dans sa poche, ça lui évite d'être harcelé comme ce pauvre Fillon, alors même qu'il traine lui aussi une belle batterie de casseroles :

Bonus : "Comment Macron m’a séduit puis trahi", ou la partie de cache-cache de Macron, par un ancien journaliste du Monde

Argumentaire


Au delà du ton satirique de ce site, je réponds ici à un commentaire et argumente clairement sur ce que je reproche à Macron et à sa politique :
Question :
"Vous n'aimez clairement pas Macron, les arguments cités n'étant pas objectifs, j'aimerais bien avoir les vraies raisons, ça pourrait être constructif. Avez vous un candidat qui représente vos pensées politiques? Et si non, qu'est-ce qui, dans le programme de Macron (je vous remets quelques liens ci-dessous) vous déplait et en quoi jugez vous objectivement ça mauvais pour notre pays?"
Alors à Macron, je lui reproche ses origines, ses soutiens, son bilan, sa vision et son projet, dans la continuité directe de Hollande et de la "social démocratie" qui a pour caractéristique principale de n'être ni sociale ni démocratique.
 
La vision des sociaux démocrates est de se plier aux soit-disant "lois" du marché et de l'économie, comme si l'économie n'était pas avant tout une construction politique.
 
Pire, cette famille politique joue un jeu schizophrène :
  1. Elle installe les conditions de l'impuissance politique qu'elle prétend subir :
  2. Elle revient ensuite à domicile pour expliquer, droit dans les yeux, que :
    • TINA (There is No Alternative), il faut déconstruire notre modèle social pour rester compétitif
    • On y peut rien c'est "la mondialisation" : Sorte de chimère implacable et invisible, alors que c'est la conséquence d'une politique concrète et tangible, pensée et orchestrée par une caste dominante et à son seul profit : 
      La mise en concurrence absolue de tous les peuples entre eux, pour tirer les salaires et les protections vers le bas, et maximiser les profits.
 
Le programme de Macron est donc de "s'adapter", c'est la "flexi-sécurité" = précarité :
C'est faire peser l'incertitude et la flexibilité sur les travailleurs, parce que le "marché" a horreur de ça.
C'est tirer les salaires vers le bas parce que les "salaires des français sont trop élevés".
 
Et pourtant c'est une immense arnaque.
Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il n'y a PAS DE CRISE :
L'argent coule à flot et la France n'a jamais produit autant de richesses.
 
Seulement, nous sommes victime d'un pillage :
 
Nous n'avons pas de problème de compétitivité, ni de flexibilité :
Nous avons un problème de répartition du travail et des richesses ...
Nous devons faire la chasse à la fraude fiscale, et reprendre l'argent aux voleurs, comme le dit si bien Filoche
 
Macron est issu et soutenu par le monde que nous devons combattre : Financiers, banquiers, ...
Il est issu de la caste minoritaire qui profite de la mondialisation et de ces règles du jeu
Il ne compte pas faire la chasse à l'évasion fiscale, ni réguler davantage le système bancaire
 
Les ultra-riches vivent au dessus de nos moyens.
 
En fait je dirais que Macron est certainement le meilleur candidat dans ce cadre, avec ces règles du jeu.
Normal, il est issu de la famille qui écrit les règles.
 
Tu parles de "manettes", moi je te parle de changer le tableau de bord, et de justement faire sauter ce cadre qui :
  • Ne profite qu'à une minorité
  • Ne nous permet pas de décider collectivement de notre avenir (énergétique, alimentaire, consumériste)
  • Ne poursuit qu'un objectif crétin et aveugle : Le profit, la croissance infinie dans un monde fini, obsolescence programmée, la destruction créatrice, etc
 
Je soutiens la candidature de la France Insoumise, car le programme propose, entre autres, deux sorties de cadre majeures :
 
Cerise sur le gâteau, qui me parait absolument évident et indispensable, la transition énergétique pour :
  • Des centaines de milliers d'emplois non délocalisables
  • Un investissement utile et rentable à moyen terme
  • Une nécessité écologique / climatique 
  • Une indépendance énergétique progressive et désengagement géopolitique au moyen orient / en Afrique

Vidéos


Voici une playlist de vidéos dévoilant l'imposture Macron :

Commentaires